Portrait de Younes Bouab

Portraits de Younes Bouab, acteur marocain, pour le magazine Urbain à Tanger.
Younes Bouab a marqué les spectateurs en 2012 en étant « Ali L’Bogoss » dans Road To Kabul du réalisateur Brahim Chkiri, puis Zéro dans le film éponyme de Noureddine Lakhmari. Deux films de genre – l’un comique, l’autre « de mœurs », dans lequel il incarnait deux personnages diamétralement opposés. On l’a vu propulsé du jour au lendemain dans tous les magazines et sur les écrans de télévision. Il a remporté en février 2013, lors de la 14e édition du festival national du film à Tanger, le prix du meilleur premier rôle masculin pour son interprétation dans Zéro.
Rencontre en avril, au cœur de Mers Sultan, dans un café populaire, quelques minutes avant le début d’un match de foot mouvementé. L’acteur, tout juste sorti d’une répétition pour la préparation de son prochain rôle, a le sourire timide, le regard irrésistiblement franc et le verbe rare.
Plongée dans un Casablanca aux relents de Zéro

Lien du Magazine Urbain : www.facebook.com/UrbainMagazine

Younes Bouab pour Urbain © Baptiste de Ville d'Avray / Ayoni

Younes Bouab pour Urbain © Baptiste de Ville d'Avray / Ayoni

Younes Bouab pour Urbain © Baptiste de Ville d'Avray / Ayoni

Younes Bouab pour Urbain © Baptiste de Ville d'Avray / Ayoni

Younes Bouab pour Urbain © Baptiste de Ville d'Avray / Ayoni

Younes Bouab pour Urbain © Baptiste de Ville d'Avray / Ayoni

Younes Bouab pour Urbain © Baptiste de Ville d'Avray / Ayoni